Marvel’s Agents of shield, un début pas si marvelous


Après un épisode pilote qui avait du mal à prendre et 2 épisodes supplémentaires, nous pouvons jouer au gros network américain et débattre du futur de cette nouvelle série annoncée comme un des événements télévisuels de cette rentrée 2013. La série d’ABC avec Joss Whedon aux manettes et tout le crew Marvel derrière pour l’écriture avait de quoi nous promettre de bien belles choses, qu’en est-il après ce premier aperçu et surtout que nous promet on ?

de droite à gauche, l’agent belle gueule, Melinda May, Coulson au centre, les deux geeks hystériques et enfin Skye la hackeuse

Au niveau du casting sur le papier, tout est parfait dans cette série, autant devant que derrière la caméra. Joss Whedon encore auréolé du succès de sa série Buffy ne pouvait annoncer que du bon, les studios Marvel derrière qui accompagnaient l’écriture pour aider à coller à l’univers et surtout donner à la série les moyens financiers de ses prétentions. Grosse ombre au tableau cependant, le choix de la chaîne ABC qui est plus connue aux Etats Unis pour être une chaîne au public féminin (avec des primes comme ‘Dance with the stars’ ou ‘Desperate Housewives’ et ‘Grey’s Anatomy’), dommage le cœur de cible de la franchise Marvel est plutôt le célibataire masculin, et dont la dernière incursion dans le monde des super-héros était ‘No Ordinary Family’, c’est dire le niveau… mais bon, elle appartient au groupe Disney, tout est dit !
De l’autre côté de la caméra, on retrouvait l’agent Coulson, dont la ‘résurrection’ avait fait débat, ainsi qu’une pléthore d’agents qui laissaient augurer du bon. Et il faut reconnaître que de ce côté là, on est très agréablement surpris ; les acteurs donnent énormément d’épaisseur à leurs interprétations… dommage que ce soit pour incarner des personnages plutôt fades et déjà-vus.
Il y a de nombreuses répliques qui pourront devenir célèbres mais il est presque ahurissant de voir à quel point l’ensemble ne fait pas vraiment mouche, il manque quelque chose qui rendrait le tout vraiment cohérent, en attendant on s’ennuie.
De plus les personnages étant très caricaturaux, on craint très fort de voir comment ils vont (ne pas?) évoluer au cours des 22 épisodes ; en déjà 3 opus le couple de génies geeks hystériques qui réinvente les lois de la physique au moins 38 fois vous aura donné envie de les abattre au moins autant, pendant qu’on attend toujours que Melinda May soit plus qu’un élément de décor et où on se demande si Coulson ne valait finalement pas mieux en bon personnage secondaire qu’en personnage principal ; ce flegme avec lequel il affronte toutes les situations avec son costume impec a un je ne sais quoi d’Horacio Caine…

Dans le vaste choix d’intrigues, de méchants et de supers à faire apparaître, on s’attendait à ce que la série saute partout et tire dans tous les sens et nous en fasse voir de toutes les couleurs, ne dépareillant pas trop en cela avec Avengers dont elle se veut la suite, mais il n’en est rien. Même s’il était intéressant de voir que le pilote jouait sur cette frustration, après 3 épisodes cela devient ridicule. Soyons clairs, si on regarde cette série, c’est comme quand on lit un comic, on veut notre comptant de gnons, de balles et autres effets fantastiques. Pour le moment, la série joue plutôt sur l’économie, ce qui risque de lasser très vite. Les seuls éléments de CGI sont réservés aux gadgets technologiques qui ne servent pas à grand chose.
Et si les personnages sont légers, ils n’ont rien à envier aux intrigues faméliques. Ok, on est dans un truc de comic, c’est pas du Pulitzer, mais bon ! la trame principale de chaque épisode est pour le moment très légère, aucun ‘rebondissement’ ne nous surprend plus de deux nano secondes et si on se penche sur les détails c’est encore pire ! Le second épisode et son groupe d’invités au débotté sur un avion hyper secret que personne ne doit connaître en est un exemple marquant ! Je veux dire, il est tout à fait normal d’inviter une ex d’il y a 20 ans sans savoir ce qu’elle est devenue entre temps sur son avion ultra-secret de la mort que personne, absolument personne ne doit connaître !…

La série Marvel’s Agents of Shield s’avère donc pour le moment très décevante et même si on sent qu’il y a du travail derrière, rien ne vient vraiment former un tout cohérent pour sauver l’ensemble. Ne jetons pas cependant le bébé avec l’eau du bain, cela se laisse regarder les soirs d’encéphalogramme plat, n’attendez pas cependant une qualité d’écriture ou de réalisation équivalente aux films de la franchise Marvel, aucune comparaison n’est pour le moment possible. Attendons maintenant patiemment la suite et voyons si ce début très léger sera rattrapé.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s