Echolilia, une plongée dans l’autisme


Face à un enfant autiste, les parents sont souvent désarmés et frustrés, une frustration qui pousse l’enfant à se refermer encore plus loin dans son monde. C’est pour combattre cette frustration et trouver un moyen de communiquer avec son fils Eli que le photographe californien Timothy Archibald a pris de nombreux clichés de son enfant. Le montrant dans des poses de « son quotidien » ou en plein émerveillement, partageant des mots ou des dessins, Timothy Archibald arrive ainsi à nous faire entrer dans ce monde si particulier des autistes avec une série de photos étranges, poétiques et dérangeantes, intrigantes parfois mais toujours fortes.

Vues comme un moyen pour le père de reprendre contact avec son fils quand celui-ci part en pleine crise, comme un moyen de se rassurer également avec ce qu’il connaît personnellement et ainsi se donner l’impression de faire quelque chose, ces clichés sont tous particulièrement forts en émotion.

Vous pourrez retrouver ces clichés et bien d’autres sur le site de Timothy Archibald.
source

Publicités

Une réflexion sur “Echolilia, une plongée dans l’autisme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s