Falling Skies, des extra-terrestres qui ne nous veulent pas que du bien !


Jouant à contre-pied par rapport à ses films les plus célèbres, Steven Spielberg coproduit ici une série où les extra-terrestres sont venus en conquérants, balayant l’humanité entière ou presque, car il reste quelques groupes dont celui que nous allons suivre sur une saison (et + si aff.)… Falling Skies est donc une série qui nage entre le post-apocalyptique et le survival horror avec du petit gris bien méchant, centré sur un groupe d’humains tentant de survivre et d’organiser un mouvement de résistance autour de Boston, tout un programme !

Toc, toc, badaboum, nous voilà !
L’introduction de Falling Skies est très courte, évitant le sensationnel à grand renforts d’effets spéciaux c’est un petit garçon avec des dessins simples qui nous raconte comment les humains ont été balayés de leur planète : un beau matin les extra-terrestres sont arrivés, coupant toute technologie basée sur l’électricité et anéantissant à tour de bras tout ce qui peuplait les grandes villes, capturant seulement les enfants pour en faire des esclaves (oui, oui, ils arrivent à résumer tout ça en quelques dessins faits aux crayons de couleur!). L’idée est très astucieuse et nous évite bien de la débauche de CGI, débauche que cette production n’aurait apparemment pas pu se permettre de toute façon ; mais quand on a pas d’argent, on a des idées et c’est ce qu’applique à merveille la série : investissant des friches industrielles, des endroits abandonnés, des coins reculés, la production n’a pas à dépenser des sommes pharaoniques en décor tout en faisant mouche.
Évidemment ceux qui apprécient déjà les séries où l’on poutre allègrement du zombie connaissent le truc, et on s’attend dans les premiers épisodes à voir surgir quelques rôdeurs décérébrés en quête de cervelle fraîche à déguster sur place, ce qui renforce l’aspect survie difficile des pauvres humains.

Falling-Skies-01-cast1

le bon (et oui, c’est Noah Wyle! ^^), le badass, le fils en crise d’adolescence et le chef pseudo méchant, la fille est le seul personnage intéressant :)

First I was afraid, I was petrified !(1)
Car la survie est bien difficile pour nos chers résistants, il faut trouver la nourriture nécessaire, organiser les campements, les déplacer régulièrement et rapidement si besoin, et affronter un adversaire qui semble n’avoir aucun défaut et une puissance de feu dévastatrice… la vie d’un humain de Falling Skies n’est pas facile ! D’autant que pour survivre certains autres humains sont prêts à vendre leurs pairs ou à leur casser poliment la mouille… (rassurez vous, les impedimenta de la survie seront malgré tout assez vite écartés, hélas!)
Mais ce n’est pas pour autant que nos petits humains se désespèrent ! A force d’opiniâtreté et à force d’épisodes, la résistance s’organise et arrive enfin à connaître un peu mieux son ennemi et à libérer quelques enfants du joug des vilains extra-terrestres.

America, fuck yeah !!!!(2)
Durant tous ces moments, préparez vous par contre à bouffer de la guimauve bien américaine. Des moments bien balisés avec moult solos de pianos, indémodable violon, et pour les moments plus poignants un bon coup de cuivres ! S’il y a bien quelque chose de très agaçant et de particulièrement rédhibitoire sur cette première saison, c’est qu’on y retrouve tous les poncifs du clicheton de la série américaine : le gosse gnangnan (ils ont toujours 2 de QI les mômes dans leurs séries !!!! -_-‘), la veuve et l’orphelin, le sacrifice plein de pathos, le mec hyper méchant qui est méchant, avec of course une bannière étoilée qui flotte toujours non loin… au moins, c’est assez reposant pour les méninges ! ^^

fallingskies-alien

to be or not to be an alien?…

I want to believe !(3)
Pour tous les fans d’extra-terrestres, rassurez vous, ces derniers sont particulièrement bien faits. Même si on peut regretter les animations de robots bipèdes un peu grossières, les vraix extra-terrestres sont eux très bien faits et crédibles. On ne doute jamais de leur existence dans les épisodes où ils apparaissent de façon extensive et en gros plan, ils arrivent même à exprimer des émotions suffisamment pour créer un peu de compassion ou au moins de compréhension envers ‘l’ennemi’, ceux-ci sont plus que de simples croque-mitaines qui apparaissent juste pour faire peur aux gentils humains et leur mener la vie dure, il y a une explication à leur démarche qui se met en place doucement, enfin… trust no one, surtout pas les aliens quand même ! ;)

Il faut, malgré son petit budget et ses intrigues parfois cousues de câbles blancs, reconnaître à Falling Skies d’être une série relativement accrochante. La trame évolue assez efficacement, nous faisant découvrir en même temps que les humains les faiblesses et le fonctionnement des aliens et c’est quelque chose qui est assez bien distillé. Une petite série à regarder quand vous êtes en mal de SF et pas vraiment à la recherche d’un truc cérébral.

notes: (1): pour ceux qui ne connaissent pas par coeur les paroles des grands classiques…

Et attention, ce clip contient des morceaux qui vont intéresser les derbirolleuses qui trainent par ici! ;)

(2): pour la référence, voici le générique de la sublime et under-rated série Team America ;)

(3): euh… ouais non, faut pas déconner, je vais pas devoir vous montrer le générique d’x-files quand même?! Oo

Publicités

3 réflexions sur “Falling Skies, des extra-terrestres qui ne nous veulent pas que du bien !

  1. Je suis d’accord avec toi sur les violons et la guimauve, j’ai eu beaucoup de mal à finir cette première saison tellement j’avais envie de vomir à chaque épisode. Les acteurs sont tous plus mauvais et stéréotypé les uns que les autres (je te rejoins aussi sur la jolie blonde de ta photo d’illustration qui est bien le seul personnage intéressant de cette série).

    Mais mince alors, j’attendais beaucoup de cette série moi, mais lorsqu’on a vu Walking Dead, on est forcément déçu par ce jeu d’acteur misérable. Noah Wyle… a chaque épisode je priais: « Pitié, mais tuez le!!! ».
    Mince ils ont bien tuer Sean Bean dans Game of Thrones alors que tout le monde était d’accord pour dire que c’était l’acteur le plus charismatique de la saison!
    Alors ce pauvre Noah Wyle qui nous sort de la bonne morale pompée de chez « 7 à la Maison » à tous les épisodes nan, Naaaaan!!!

    J’ai regardé Defiance sans aucune conviction, le pilote m’a peu convaincu, craignant un sous Babylon et bien non, là ce fut une vraie bonne surprise. Je ne place pas cette série au même niveau que Battlestar Galactica, mais j’avoue m’être laissé prendre par l’univers et les personnages au fil des épisodes. Ce n’était pas une corvée de regarder cette série bien au contraire.
    Mais Falling Skies, que j’attendais énormément, mais mince, je me répète, personnages sans charisme, dialogues sans saveur, histoire cousu de fil blanc, cette série ne mérite même pas d’avoir plusieurs saisons. Quand je repense à ce qu’aurait pu devenir Space 2063 avec un plus de moyen et plus de saisons…

    Bref Fébrile Skies je me suis forcé pour supporter l’intégralité de la première saison en me disant que le problème venait de moi, que je ne laissé pas suffisamment de temps à la série de s’installer, mais non, le problème c’est bel est bien cette série qui aurait pu avoir du succès dans les années 90…
    je retire ce que j’ai dit! Dans « V » on avait droit à une véritable histoire, un excellent casting (Ironside, Englund)!Rien avoir avec Failed Skies.

    En général on reconnait une bonne série sur la fin de ses épisodes. Si on a envie de découvrir la suite même à 4h00 du matin c’est bon signe. Aujourd’hui j’étais bloqué au boulot, je ne pouvais strictement rien faire à l’endroit où je me trouvais. J’avais l’intégrale de Fichu Skies sur ma tablette, je vous jure j’avais qu’une envie c’était que le téléphone sonne pour m’annoncer n’importe quoi, tout sauf la suite des aventures de Foutu Skies.

    Ce fut une bien funeste journée. Un conseil, vous cherchez une bonne série? et bien passez votre chemin, vous gagnerez du temps.

    • Je ne peux que compatir sur cette journée qui a du paraître bien longue… et sans plus spoiler que ça, je ne te conseille absolument pas la seconde saison ;)
      On sent effectivement que tout est à l’économie dans cette série mais les séries SF sont finalement peu développées et le fan de ces séries est tellement mal loti qu’il faut parfois s’habituer à de bien médiocres palliatifs pour compenser… Mais un jour la SF aura son Game of Thrones! ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s