Ça pète et ça flashe!


Et oui, ça pète et ça flashe et ça brille même dans la nuit!
Parce que le light graph c’est hyper surfait, maintenant je vous invite à suivre rapidement un petit cours de light graph au feu d’artifice pour avoir l’opportunité de dessiner des dessins envoûtants et pétillants!
Tout d’abord, vu que ces photos vont vous faire travailler avec des pétards produisant énormément d’étincelles, un genre de version plus géante méga des cierges magiques de votre gâteau d’anniversaire, il est bien évident qu’il faut hyper précautionneux pour ce qui est de la sécurité, genre:
– Porter des lunettes, parce que vous tenez à vos petites mirettes comme à la prunelle de vos yeux (CQFD! :p)
– Parce que le look Ghostrider la tête en feu, c’est classe 2 secondes mais après ça fait mal, portez quelque chose qui vous protégera des projections d’étincelles, capuches, chapeaux et autres; pensez aussi à attacher et couvrir vos cheveux, sinon plus de headbang, plus de windmill, vous ne pourrez plus whiper vos hair back and forth, adieu!
– Pensez enfin à toujours avoir de quoi éteindre un départ de feu éventuel, de l’eau même si un extincteur serait vachement mieux, prévenez même les pompiers du coin s’il y en a dans les parages, on sait jamais vous pourriez même avoir des nouveaux modèles… ou des numéros de téléphone! :p
– Si possible évitez de faire tout cela dans un environnement qui pourrait être inflammable, en forêt par exemple ou dans la chambre lambrissée de votre chère maisonnette ;)

Bien, une fois toutes ces précautions rappelées, dites vous bien que vous ne serez jamais assez prudents en jouant avec le feu, on peut passer aux belles étincelles sur capteur numérique ou pellicule argentique!


Donc le secret de toutes ces chouettes photos est de faire tourner des pétards à étincelles (attachés à un bout de fer qui ne brûlera pas puis à une ficelle) et de faire de super vues avec ça en jouant sur la persistance de la lumière sur votre capteur.
Comme la lumière produite par ces feux d’artifices est assez conséquente, il faut jouer sur l’obturation de votre appareil afin que la photo ne soit pas surexposée, tout se fera ensuite en jouant sur un temps d’obturation très long voire réglé en pose B (Ah, la fameuse! ^^).
A vous ensuite de jouer sur les moments où vous allumez vos pétards pour laisser des traînées lumineuses comme ici ou pas

Et évidemment, l’intérêt, le gros intérêt des feux d’artifices, c’est les méga étincelles que ça produit, of course!

Les possibilités sont infinies et la seule limitation reste encore votre imagination (et les limitations de sécurité mentionnées plus haut! :p), alors allez y, prenez votre équipement, vos protections et allez faire des étincelles en photographie! ;)
Les plus motivé(e)s pourront trouver plus d’explication sur les prises de vue par ici en anglais, et sinon vous pourrez toujours aller baver sur le flickr de {tcb} (TwinCitiesBrightest) dont je ne vous ai montré qu’une toute petite partie du travail photographique, ça vaut vraiment le clic! ;)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s