Un torticolis à la hongkongaise


De toutes les villes du monde, Hong Kong est celle qui a le plus compensé le manque d’espace par une poussée verticale vertigineuse. Tous les bâtiments atteignent là-bas des hauteurs vertigineuses, hauteurs que vous invite à voir le photographe français Romain Jacquet-Lagreze dans son travail sur la verticalité de cette ville folle


Prenant le simple point de vue du piéton écrasé par toute cette poussée de béton, Jacquet-Lagreze a choisi de donner à voir de la ville son architecture étouffante et angoissante pour qui n’est pas un citadin acharné!

La linéarité des rues, des bâtiments et des structuressur a aussi inspiré le photographe dans sa démarche. Tout cela donne en effet des motifs répétitifs rappelant des motifs abstraits ou de l’art futuriste:

L’humain est particulièrement absent dans ces photos, comme il est de la ville en général; seulement présent dans certains clichés, il est déformé, comme transformé par le prisme de la ville:

Ca donne le tournis tout ça! ^^

source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s