Des histoires de jouets


Faisant écho à une discussion qui traîne depuis longtemps dans ma famille et que j’ai de temps en temps avec d’autres personnes de mon entourage comme Ma’me Blanche, voici un projet artistique que je trouve particulièrement mignon et touchant qui amène à une réflexion pertinente. Le photographe Gabriele Galimberti est un habitué des clichés à la « j’irais dormir chez vous », s’invitant chez les gens, photographiant leur quotidien afin de mettre en comparaison les résultats kaléidoscopiques, un de ses derniers projets concerne les enfants et leurs jouets.

Ayant tourné dans de nombreux pays du globe, Galimberti a demandé aux gamins qu’il rencontrait de poser avec leurs jouets favoris dans leur chambre. Il a ainsi obtenu une galerie particulièrement mignonne et touchante de bambins souvent enthousiastes, se mettant en scène ou défiant l’objectif pour la postérité. Mise à côté les unes des autres, les photos mettent immanquablement en évidence les inégalités face à la société de consommation mais aussi la façon dont beaucoup d’enfants de peu savent bien mieux partager que d’autres, sans évidemment parler du fait qu’ils ont appris à se contenter de peu. Jouant cependant des clichés, le photographe n’a pas choisi les enfants les plus riches de pays développés, et inversement; un regard riche et intéressant:

Alessia – Castiglion Fiorentino – Italy

Noel – Dallas, Texas

Enea – Boulder, Colorado

Botlhe – Maun, Botswana

Chiwa – Mchinji, Malawi

Jaqueline – Manila, Philippines

Julia – Tirana, Albania

Norden – Rrahke, Marocco

Shaira – Mumbai, India

Pavel – Kiev, Ukraine

Au delà de bien des analyses sur la profusion de jouets chez les enfants du capitalisme, comme évoqué au début, il y aurait toute une analyse à faire sur la façon dont chaque enfant choisit ses jouets, les créatifs choisissant des instruments, certaines petites filles leurs plus beaux habits de princesses, les guerriers montrant leurs plus belles armes, certains mettent en avant les jeux de société, d’autres la lecture… On peut aussi discuter de l’orientation relativement positive que le photographe donne à son travail. Bref, bien des choses à dire sur ces petits bouts de chou et les images qui les illustrent.
Et pour les curieux(ses), le reste des photos est visible sur le site de Gabriele Galimberti, enjoy! ^^
source

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s