Sous un ciel d’acier


Ca faisait un petit moment que je l’attendais et comme il n’est pas sorti en salle en France, j’ai du attendre la sortie dvd mais … totally worth it! J’ai enfin vu et testé pour vous Iron Sky, un film qui, hélas, fut bien trop confidentiel lors de sa sortie et qui mérite bien mieux.

Tout d’abord le pitch on ne peut plus alléchant: les nazis qui se sont cachés sur la face cachée de la lune depuis la fin de la 2e guerre mondiale reviennent afin d’envahir la terre et répandre un nouveau reich.

Avec ce genre d’idée de départ, on s’écrit déjà quelque chose comme « What the fuck?! … » mais le pire (ou le meilleur) est à venir les enfants!

Bien des productions auraient pu faire de ce canevas un bon gros navet des familles bien pourri mais Iron Sky tire son épingle du jeu par une multitude de références et un flot constant de clins d’oeils bien moqueurs. Tout y est, comme vous vous en doutez, exagéré et stéréotypé mais pour la beauté et la joie de voir chacun en prendre pour son grade; les nazis, les néo-nazis, les blacks, les politiciens, les américains, les nord-corréens, les finlandais (clin d’oeil à l’équipe principale du film qui est finlandaise), les journalistes, ceux qui croient à la paix dans le monde … bref, tout le monde en prend pour sa pomme!

Mais puisque je parle, je parle, je parle, laissons la place à un peu d’images pour que vous voyiez de quoi que je cause:

Voilà, voilà …
Vous pourrez aussi retrouver des références à la colère d’Hitler dans le film La Chute, celle là même qui est devenu un meme sur internet, vous hallucinerez sur cette scène où des zeppelins de l’espace foncent conquérir le monde sur du Wagner, vous vous marrerez en découvrant que les States se défendent grâce à leur prototype de vaisseau spatial appellé « USS Georges W Bush » (Mon Dieu que j’ai ri!), vous pourrez apprécier comment la présidente des Etats Unis en 2018 ressemble curieusement à Sarah Palin et comment elle s’approprie le discours nazi en l’édulcorant pour se gagner la faveur de la foule … ça fait froid dans le dos et réfléchir sur la montée des extrêmes et comment elles corrompent les pensées d’autres partis; car il ne faut pas se méprendre, sous bien des bouffoneries et des références, tout ce qui sous-tend derrière ce film est une ridiculisation des extrêmes, des politiciens démagogues et des pensées en taille unique. Loin d’être aussi simplet qu’on voudrait bien le croire ce film fait aussi réfléchir sur tout cela. Et ce n’est d’ailleurs pas pour rien que toute la partie musicale du projet a été tenue de main de maître par Laibach, groupe indus bien connu pour ses propos et son utilisation de l’imagerie totalitariste et nationaliste pour amener à une réflexion par la moquerie grinçante.

En plus donc de retrouver certains morceaux de l’album Volk (America, bien évidemment ^^) ainsi que l’utilisation du logo de cet album, ils ont participé à la bande son du film, gage de qualité!

Outre la bande son, il faut aussi saluer l’esthétique du film, autant l’aspect steampunk dark science des nazis que la façon dont le film est tourné. Cela peut donner parfois une impression cheap mais le tout est admirablement bien fait pour un film qui, je le rappelle, est loin d’avoir le budget d’un bon blockbuster.

Bref, vous l’aurez compris, je recommande ce film qui, à mes yeux, a l’énorme avantage de mêler thème et esthétique de film de série Z avec une bonne reflexion et surtout plétore de références soignées ;)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s