Théâtre japonais for dummies, première


Suite à une promesse faite il y a déjà bien trop longtemps maintenant, je vais me permettre de continuer à vous parler de musiques bizarres, inaudibles et qui soûlent mais en version japonaise cette fois! ^^

Afin de ménager vos petites oreilles et vos petits cerveaux, je pense diviser cet opus en plusieurs articles, ce qui permettra aussi de ne pas le surcharger de morceaux et de le rendre totalement indigeste en dépassant allègrement les 300.000 signes. :p
Tout d’abord, je tiens à préciser à tout public néophyte que je ne me pose absolument pas comme un spécialiste de la culture japonaise, ni de la musique traditionnelle niponne, juste un « mélomane » dira-t’on ^^

Puisque j’ai maintenant votre attention la plus complète (oui, laissez moi cette illusion! :p) je vais vous présenter ce que je connais de kabuki, pour le reste, il y a MasterCard … et Wikipédia pour les plus curieux de tous les aspects techniques du théâtre kabuki et de la musique etc etc.

Et maintenant que vous avez lu tout le bel article de cette fabuleuse encyclopédie, voici un des morceaux les plus inaudibles dont je suis le plus friand, à la frontière entre théâtre Nô et Kabuki, voici Atsumori tiré du célèbre conte Heike Monogatori (texte traditionnel qui narre la gloire puis la chute de deux clans, thème récurent dans la culture japonaise. Pour les néophytes, je conseillerais d’ailleurs la lecture de La chronique des Heiké d’Eiji Yoshikawa, col. J’ai Lu, livre très bien écrit qui permet de découvrir et de comprendre la vie dans le Japon médiéval), le passage narre le combat entre deux samourais et la mort de l’un deux, Atsumori (ouais, je sais, ça spoile … désolé T_T)

Voilà … donc les plus courageux ont continué la lecture jusqu’ici … dites vous bien que la vidéo au dessus n’est qu’un extrait, le morceau complet durant environ demi heure de souffrance et de torture de joie et de bonheur! Au moins grâce à ceci, vous aurez compris que nous avons affaire à un genre qui n’a absolument rien à voir avec les canons de la musique occidentale et du théâtre tel que nous pouvons l’appréhender (quoique … j’en discuterais bien … ).
Afin de continuer dans la même veine, je vous invite maintenant à écouter Ogi No Mato, autre morceau que j’affectionne tout particulièrement, dans la même veine musicale que le précédent, je n’en connais cependant pas le contexte ni l’origine.

Pour l’anecdote, ce morceau peut-être entendu dans Blade Runner, choisi pour donner un côté typiquement oriental et japanisant à l’ambiance des rues tentaculaires du futur ;)
Pour information également, ces deux morceaux sont interprétés par l’ensemble Niponia sur deux disques différents de musique traditionnelle de grande qualité. Les interprétations musicales et vocales sont admirables … et l’un d’eux au moins a le mérite de figurer dans la collection de la médiathèque centrale de Montpellier, les deux sont sur Deezer, à bon entendeur (ou écouteur ^^)! Vous n’aurez plus d’excuses pour continuer à vous documenter sur le genre ;)
Pour l’anecdote encore, la quasi totalité des morceaux du premier disque de l’ensemble Niponia, où figure Atsumori d’ailleurs, peuvent être entendus dans le film « Mémoires d’une Geisha » ce qui est bien, mais sans pour autant figurer ou être mentionnés dans la BO ce que je trouve un peu dommage par contre.

Afin que vous fassiez bien la différence entre le théâtre kabuki, épique et centré sur le jeu d’acteur, dont les interprètes ont le visage maquillé et portent des costumes richement ornés d’une part, et le Nô, dépouillé et centré sur l’émotion qui ressort de l’interprétation de l’acteur (sans parler de la diction très singulière), acteur qui porte un masque et un costume très épuré de l’autre part, je vous laisse regarder cette petite vidéo sur le Nô (attention, le documentaire est en anglais, même si la prononciation et la diction sont particulièrement claires).

Voilà, après avoir vu les quelques extraits, vous vous réjouirez sûrement que je vous ai fait écouter du kabuki plutôt que du nô ;)
Et enfin, un petit docu sur le kabuki et je vous laisse respirer pour le moment ^^

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s