L’orbe de Xaraz


J’ai récemment testé pour vous les dernières aventures du Donjon de Naheulbeuk, l’orbe de Xaraz. Pour faire un petit résumé lapidaire et donner mon sentiment principal après la lecture du roman, je serais plus d’avis de le renommer l’orbe de l’ennui (d’où le titre de ce billet et pour répondre au titre du précédent roman: la couette de l’oubli ;) ).

Je pense évidemment que cet avis tranché est aussi à la hauteur de ma déception quant à mes attentes; j’avais dévoré la couette de l’oubli en un temps record, en me poilant bien et là … bin rien, un soufflet :'(

L’histoire peine à décoller et ce n’est pas avant la moitié au moins du livre, donc 200 pages de lecture que nos aventuriers trouvent enfin une aventure à suivre. Entre temps, leurs pérégrinations sont très poussives et auraient pu être dispensables. Quant au lancement de l’aventure, il est digne d’un « Vous êtes tous dans une auberge lorsque … ». Connaissant la saga Naheulbeuk, ça aurait pu être très bon, mais là, ça ne prend pas. L’histoire est squelettique pour ne pas dire autre chose, l’écriture n’est pas très bonne, pas mal de répétitions et de choix de mots pas très heureux  (On pouvait pardonner dans le premier tome que certaines descriptions étaient plus ‘sonores’ que ‘visuelles’, un effort aurait pu être fait dans ce sens là dans le second tome par contre)  ce qui rend le tout vaguement indigeste. On peine autant que les aventuriers à avancer dans l’aventure et au final, hélas, la colle ne prend pas (sans compter pas mal de coquilles qui ne sont ni plus ni moins que de bonnes grosses foteux dortograsfe).

On retrouve malgré tout quelques bonnes tirades, des situations rigolotes etc, mais au final rien de plus que du réchauffé et du déjà vu.

Nous verrons bien ce que nous réservera l’avenir et l’auteur John Lang pour la suite de la saga puisque la celle-ci est déjà introduite dans les dernières lignes du bouquin (oui, on pousse les poncifs et les maladresses du genre jusqu’au bout …). Cependant au vu de ce qui m’a été servi dans ce livre, je reste un peu déçu, sur ma faim même et je pense que j’appréhenderai le tome suivant avec bien plus de circonspection.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s