God Grew Tired of us


Au milieu de tout ce shopping improbable, voici un petit peu de sérieux, allez, soyez courageux, ça va pas durer :)

J’ai récemment découvert un film-documentaire qui est hélas passé très discrétement dans l’actualité malgré les jolis prix qu’il a récolté: God Grew Tired of Us (d’où le titre ;) ). Ce film nous recentre avant tout sur l’histoire de la guerre civile au Soudan qui eut pour conséquence de créer des colonnes entières de réfugiés errant dans le désert; ceux-ci échouèrent après une marche de milliers de kilomètres dans un camp au nord du Kénya. Dans ce camp, nous suivrons plus exactement les tribulations de quelques réfugiés, heureux bénéficiaires d’une aide spéciales des Nations Unies: ils ont en effet gagné le droit d’aller vivre aux Etats Unis, une sorte de deuxième chance qui leur est proposée après un départ cauchemardesque dans la vie.

Le documentaire les suit donc dans leur voyage, leur découverte du monde occidental, leur adaptation à ses règles, habitudes etc et aussi leur parcours une fois ce challenge passé. Avant tout la caméra est là pour montrer, sans intrusions, sans jugements, et je crois que c’est ce qui fait le grand intérêt de ce reportage: montrer juste des faits, ne pas imposer quoi que ce soit, chacun se fait son propre avis sur ce qui est montré, même si évidemment les images montrées ne le sont pas par hasard.

L’arrivée des « garçons » comme on les appelle, aux Etats Unis est un choc des cultures particulièrement intéressant. Evidemment, il peut y avoir des choses qui prêtent à sourire mais je trouve très intéressant leur point de vue totalement extérieur et très innocent sur pas mal d’aspects qui nous semblent tellement aller de soi. Ceci n’est cependant qu’un aspect du reportage qui nous montre également comment ces garçons s’adaptent au monde du travail occidental, à la solitude, à l’absence de liens, eux qui vivaient toujours ensemble. On voit aussi comment chacun est sollicité par tous les proches qu’il a laissé en Afrique, comment l’envie d’aider ne les abandonne jamais.
Il y a là dedans des valeurs montrées simplement, des enseignements à tirer sûrement pour notre culture consumériste et égoïste; mais si je devais résumer ce film en un seul mot, je dirais qu’il y a surtout de la beauté, simple, sans artifice, on nous montre des gens simples, innocents (au sens strict du terme) sans non plus tomber dans la fable du bon nègre.

Afin que chacun puisse se faire une idée, je vous invite à suivre quelques liens. Je sais que ce n’est pas très légal et pas bien, tout ça, tout ça, mais il me semble important que le message de ce film soit diffusé:

God Grew Tired of Us sur You Tube

God Grew Tired of Us en streaming sur Ustream

Bon visionnage à tous ;)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s